Dunes et oasis de l’Amatlich

Le voyage

Jour après jour

JOUR 1
Vol Paris/Atar : arrivée à l'heure (10h15 heure locale).
Formalités : visa, déclaration des devises et change.
Passage chez Mohamed pour nos premiers thés, fameux.
Départ de Atar à 13h15 avec 2 véhicules 4x4.
Route le long du plateau de l’Adrar (sur 130 km) puis piste pour rejoindre la caravane de dromadaires stationnée à Azouïga, au bord des dunes de l’erg Amatlich (5 km de large, 300 km de long !).
2 crevaisons pour l'autre véhicule en cours de route,l'occasion de faire des pauses photos !
Arrivé sur place, c'est le premier bivouac au pied d'immenses dunes et une première petite marche dans le sable pour admirer le paysage. Magnifique ! Nous sommes à la jonction de l'erg et d'un relief plat, sorte de savane : contraste.
Nuit à la belle étoile (sac de couchage) et très... sablée à cause du vent.

JOUR 2
Lever à 6h et petit-déjeuner.
Vers 7h30, départ à travers les dunes de l’Amatlich. Mon premier désert !
Pause de midi, sieste puis à nouveau le départ.
Notre caravane nous suit et nous rattrape à la faveur d'une pause. Vite, l'appareil photo !
Des dunes, que des dunes. La couleur du sable passe d'un jaune très pâle à du ocre, suivant la nature du sable, suivant l'éclairage. Le soir, dodo au creux d'une dune, bien à l'abri du vent.

JOUR 3
Aujourd'hui, des dunes, un peu de verdure, des habitations, des mauritaniens.
Pause de midi dans une oasis, des vendeuses étalent leurs produits pour nous,les touristes.

JOUR 4
A noter la pause de midi dans une magnifique palmeraie au mileu des roches et du sable. Par endroit, du sable blanc.

JOUR 5
Montée vers la splendide passe de Tifoujar dominant sur la vallée blanche. On aperçoit l'oued el-Abiod au sortir du défilé sablonneux en contrebas. Moment de contemplation. Quelques cultures de melons d'eau en remontant la vallée.

JOUR 6
Long "faux-plat" à remonter, le rythme de marche est rapide. Les plateaux occupent maintenant le fond du paysage.

JOUR 7
Marche essentiellement sur les plateaux, paysages de "westerns hollywoodiens".
Photos de quelques gravures rupestres.
Après la pause de midi, direction vers l’oasis de Terjit où on peut se baigner dans des sources ou prendre une douche. Nombreux étales au village. Retour au bivouac en 4x4 qui nous ont rejoint en prévision de notre départ pour l'aéroport le lendemain.

JOUR 8
Pas le temps d'aller au marché de Atar... Petit trajet en 4*4 et retour vers Paris.

Mauritanie

Galerie photos

 

Mes impressions

Circuit varié : dunes, oasis, palmeraire, plateaux rocheux... Ce qui évite l'overdose de dunes ! Le plus surprenant est la variété des sables et des couleurs : sable blanc, blond, orange, plateaux de roche noires ou parois rouges le soir, verdure des oasis. Bref, on en prend plein les yeux.

Vive le thé local ! Au moins une dizaine par jour, agréable moyen de s'hydrater !

La tête dans les étoiles : extraordinaire ciel étoilé.

Le désert : lieu idéal pour oublier notre vie quotidienne et notre course incessante après le temps. Un vrai lavage de cerveau ! Le temps, les Mauritaniens l'ont. Une richesse que nous sommes peu à avoir, nous pauvres occidentaux qui trouvons notre bonheur dans la futilité et la matérialité.

Globalement, un super séjour. Les moins ? Les ampoules au pieds (prévoir un stock conséquent de pansements) et le sable qui craque sous la dent...

Voyagiste : Nomade-aventure
Vol charter : Air Méditerranée affrété par Go Voyages
Intérêt : paysages variés (dunes, oasis, plateau), sensation d'être "à l'autre bout du monde"
Date : novembre/décembre 2007
Durée : 8j dont 6j avec 4h30 à 6h de marche/jour
La caravane : 8 randonneurs | 2 chameliers | 1 cuisinier | 1 guide (Mohamed) | 6 dromadaires
Nuits en bivouac, repas chaud midi et soir